Assurance Obsèques

Jusqu’à quel âge peut-on souscrire une assurance obsèques ?

L’assurance obsèques est un produit de plus en plus populaire en France. La preuve : 4 millions de personnes y ont souscrit. Il faut dire qu’elle a l’avantage de préserver nos proches d’éventuelles difficultés financières dans l’organisation et le paiement de nos funérailles. Cependant, il ne faut pas tarder à se lancer, car plus l’âge avance, plus la cotisation est élevée.

L’âge limite pour souscrire à l’assurance obsèques

Perdre un être cher est une épreuve particulièrement douloureuse. Lors de ces moments difficiles pourtant, il est nécessaire d’organiser les funérailles dans un délai de 6 jours après le décès. Entre les démarches administratives, le choix des pompes funèbres, le mode de funérailles, le type de sépulture, la famille doit penser à une foule d’éléments. Tout ceci sans compter la question du financement. On sait que l’organisation d’obsèques coûte entre 3000 et 5000 euros. Une somme assez conséquente pour les proches endeuillées ayant perdu subitement leur être cher. Pour éviter une telle charge financière et mentale à la famille, beaucoup de personnes optent aujourd’hui pour la souscription à une assurance obsèques. Il s’agit d’un produit de prévoyance qui consiste à financer et éventuellement organiser de son vivant ses funérailles. Selon les formules, vous pourrez constituer seulement un capital qui servira à payer donc vos obsèques ou provisionner un fonds et déterminer dès maintenant les modalités de vos funérailles en partenariat avec une entreprise de pompes funèbres : type de cérémonie, choix de sépulture, lieu de dépôt de la dépouille, etc.

En principe, dès l’âge de 18 ans, il est possible de souscrire à une assurance obsèques. Certains assureurs autorisent même les personnes de 16 ans à le faire. Il est admis qu’en moyenne, l’âge idéal pour signer un tel contrat est entre 60 et 65 ans. Même à 70 ans, beaucoup de compagnies d’assurances acceptent de prendre en charge divers dossiers. La majorité des assurances obsèques fixe l’âge limite à 80 ans. À ce stade, les assurés doivent s’attendre à payer des cotisations plus ou moins élevées.

Les différentes modalités de versements

L’avantage de prendre une assurance obsèques le plus tôt possible est que cela permet de régler les cotisations les moins faibles. Si vous envisagez de répartir vos versements sur une période de 5 à 25 ans, pensez à souscrire dès l’âge de 50 à 60 ans. Vous aurez ainsi l’opportunité de profiter des modalités de versements temporaires consistant à régler périodiquement les cotisations : par mois, par trimestre, par semestre ou par année. Avec cette formule, vous bénéficiez de suffisamment de temps pour constituer tranquillement votre capital.

Vous disposez de toutes les liquidités nécessaires au moment de signer votre assurance obsèques ? Dans ce cas, inutile d’opter pour des cotisations périodiques. Réglez votre assureur en un versement unique. Cette formule vous garantit plus de tranquillité. Une revalorisation du capital est effectuée chaque année par l’assureur et fait augmenter le montant qui couvrira à coup sûr les frais de funérailles.

Enfin, pour les assurés ayant entre 75 et 80 ans, vous n’aurez pas d’autres choix que d’opter pour le versement en viager. Le principe est de régler les cotisations tout au long de votre vie, jusqu’au décès.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire